Comment se connecter à son enfant intérieur ?

Lorsqu’on n’est pas en harmonie avec tous les éléments qui constituent qui on est vraiment, il serait difficile de s’accomplir. Se connecter à son enfant intérieur devient donc une démarche nécessaire. 

Pourquoi apprendre à se connecter à son enfant intérieur ? 

De l’enfant intérieur, parlons-en. En effet, l’homme nait, grandit et meure. Il s’agit ici, bien évidemment, de la mort de la chair ; car l’âme, elle, ne fait que continuer son voyage. Les initiés en spiritualité, seront d’accord.

Mais remarquons que ces trois expériences existentielles ont trait à la réalité de la même personne.  Ainsi donc, l’enfant peut visualiser le type d’adulte qu’il sera et l’adulte peut faire de petits sauts dans son enfant intérieur en vue de le comprendre pour mieux s’épanouir. Se connecter à son enfant intérieur, qu’est-ce donc et pourquoi devriez-vous essayer ?

Fondamentalement, c’est quoi se connecter à son enfant intérieur ? 

Tous autant que ne sommes, des choses nous ont émotionnellement  touchés d’une façon ou d’une autre quand nous étions enfants. Nous avons peut-être été marqués par la perte (la disparition ou l’éloignement) d’un être cher, quelqu’un a révélé un de nos petits secrets et ça nous a blessés, on achetait plus de jouets à notre sœur qu’à nous, quelqu’un nous terrifiait à l’école jusqu’à ce qu’on nous change d’école, etc.

Notre enfant intérieur a été blessé d’une certaine manière et a érigé un mur de protection au fur et à mesure que nous grandissons afin de trouver sa place dans les convenances sociales. 

C’est pour ça qu’on ne s’en rend pas compte. Seulement que des situations de notre vie d’adulte peuvent faire s’effondrer le mur et là, nous nous retrouvons avec des réactions épidermiques qui étonnent notre entourage et nous-même, au passage.

Pour comprendre ce qui nous arrive, ce n’est pas à nos parents (si tel est qu’ils sont encore en vie) qu’il faut s’adresser ou à notre entourage.  C’est à NOUS-MÊME ou plutôt, à notre enfant intérieur.

Se connecter à son enfant intérieur revient donc à aller à la rencontre de l’enfant qui vit en nous, à dialoguer avec lui en vue de comprendre des actes ou des faits de notre quotidien et surtout à lui faire se sentir aimé et en sécurité. C’est fusionner avec son être enfant. Cette connexion rétablirait le flux des énergies entre vous, enfant passé et vous, enfant présent pour ne pas dire adulte. 

Aller à la rencontre de son enfant intérieur, oui, mais comment ?

 Vous traversez des moments très difficiles en amour, au travail, dans le relationnel, etc. Et vous avez envie de vous ressourcer, de rechercher l’ataraxie, l’accord de vous-même avec vous-même, en recourant à votre enfant intérieur ?

C’est possible en plus d’être efficace. En effet, cette technique de la médecine douce a déjà fait ses preuves ; et cela depuis le milieu du XXᵉ siècle.  Cela dit, il existe plusieurs approches pour entreprendre un voyage vers son enfant intérieur. On distingue :

Vous pourrez, vous adressez à un spécialiste en la matière pour vous orienter en fonction des problèmes que vous avez. Cela dit, vous pouvez également, suivre une formation en thérapie de l’enfant intérieur pour apprendre à vous guérir vous-même des blessures de l’enfance et pourquoi pas contribuer à la guérison des autres.  

Pourquoi recourir à un spécialiste ? 

Il est important de discuter avec un spécialiste en thérapie de l’enfant avant d’entreprendre les exercices qui vous permettront de rencontrer votre enfant intérieur. Nous n’avons pas eu les mêmes enfances. Certaines enfances sont plus troublantes que d’autres tandis que d’autres sont carrément meilleures. Par conséquent, les séquelles laissées par les enfances ne sont pas les mêmes. 

C’est logiquement donc qu’il faut une certaine préparation psychologique, physique, philosophique, psychanalytique et spirituelle à toute personne qui désire passer par l’enfant intérieur pour faire la paix avec soi-même. Sans cela, vous risquez de vous retrouver en face de certains ‘’démons’’ trop puissants de votre enfance contre lesquels, lutte votre esprit. Ces ‘’démons’’ peuvent déstabiliser  davantage votre vie actuelle au lieu de l’équilibrer. Toute chose qui n’arrive pas lorsqu’un guide vous conduit dans votre voyage (tout au moins le premier).  

Une rencontre avec soi-même, lorsqu’elle n’est pas préparer peut rapidement dégénérer. N’oublions pas que c’est parce qu’il y a un déséquilibre des énergies (du bas) que vous avez songé à une thérapie de l’enfant intérieur. Un spécialiste est à même de vous aider à accepter votre propre reflet dans le regard de l’enfant brisé en vous. 

Se connecter avec son enfant intérieur pour être au top de son potentiel

Chaque adulte est un enfant qui s’ignore. En réalité, où avez-vous mis votre enfance ? Votre ADN ni votre groupe sanguin ne changent pas quand vous grandissez. Nous pouvons vous assurer que vous êtes la même personne, le même enfant avec une taille différente et un visage un peu durci par le quotidien.

Les exigences établies par la société pour une personne de votre âge vous ont juste classé dans la catégorie ‘’Adulte’’. C’est tout. Mais paradoxalement, tout adulte se bat pour tuer l’infant qu’il est. C’est-à-dire, sa vraie nature. Ce qui au contraire limite ses potentialités en tant qu’adulte.

 À cet effet, dès lors que vous acceptez votre enfant intérieur, que vous lui pardonnez d’avoir mal interprété les choses et que lui vous pardonne de l’avoir rejeté. Sa force s’ajoute à votre force d’adulte et vous serez étonné de dépasser vos capacités.

Lorsque vous faites une parfaite équipe avec  votre enfant intérieur, vous serez au top de vos potentiels. Pablo Picasso et Michel Jackson furent deux personnages de l’histoire bien connus qui ont formé UN avec leur enfant intérieur. Leur carrière respective en dit long sur ce qu’ils ont pu déployer comme potentiel ! 

Au total, se connecter à son enfant intérieur permet de décupler ses vibrations, de renforcer la confiance en soi, de se connaitre, d’entreprendre avec assurance, d’être heureux dans ce qu’on fait, de vivre sans plus jamais stresser, etc.

Notre enfance représente la base de notre expérience d’humain. Renoncer à lui ou ne pas chercher à le comprendre et à composer avec lui peut freiner nos élans d’adulte.  Votre enfant intérieur n’est pas un adversaire, c’est un membre de votre équipe, c’est votre équipe, c’est vous.