Mon moment magique : checklist magique pour prendre soin de soi

Si vous êtes comme moi, les derniers jours ainsi que les semaines d’isolement ont été des montagnes russes de sentiments, de niveaux d’énergie et de schémas de pensée frustrants.

Pendant les premières semaines, j’avais l’impression d’être au bord d’un brasier, prête à foncer ! J’étais en rituel tous les jours, faisant le travail d’énergie pour les clients, ainsi que des rituels pour protéger mes proches et moi-même.

Et puis, j’ai … fini. J’étais épuisée et triste. Je ne ressentais pas le besoin de méditer ou de m’engager dans l’une des autres choses qui aident à l’hygiène énergétique et spirituelle.

Comme j’ai tendance à être un bourreau de travail, il m’était impossible de ne rien faire, et je ne suis pas le seul.

Au lieu de cela, je passais mon temps au travail, aidant autant que je pouvais mes collègues (même s’ils ne m’avaient rien demandé…). En l’espace d’environ deux semaines, je travaillais dès mon réveil, et ce jusqu’à 19 heures, heure à laquelle je m’endormais dans mon lit sans pouvoir engager la conversation avec mon ami.

Quand je n’étais pas au travail ou en train de faire de l’exercice, je faisais de la musculation. Je nettoyais la maison. Je faisais des budgets pour mes dépenses (c’est à ce moment-là que j’ai commencé à réaliser que je cachais des émotions difficiles).

Après 10 jours sans l’idée d’être silencieux ou immobile en tout temps, j’ai développé un mal de tête qui a duré quatre jours.

Ceci illustre bien comment le processus d’engourdissement et d’évitement peut vous rendre encore plus malheureux… Le cycle de l’évitement et de la maladie est la raison pour laquelle j’ai complètement fait exploser mes hormones et pris 10 kilos l’année dernière.

Au milieu de mon ultra-migraine, j’ai commencé à changer mes routines pour éviter de lire les articles d’actualité, de consommer TikTok et de travailler.

Parfois, nous avons besoin d’un certain inconfort pour encourager les actions positives …. et je savais que je devais changer mon comportement.

Ce n’est pas la première fois que j’utilise le travail comme un moyen d’échapper à mes pensées et d’affronter mes problèmes personnels, pour ensuite me transformer en un énorme burnout. Il est vrai que même les guérisseurs ont besoin de travailler. Notre travail n’est jamais terminé !

Sortir la tête de l’eau

Alors, voici ce que je propose ! Quelques outils que j’utilise pour garder mon esprit et mon corps en bonne forme et en équilibre, indépendamment du besoin d’être engourdi.

Le nouvel horaire maintient littéralement ma relation en vie et la rend aussi délicieuse et douce que lorsque nous nous sommes mis ensemble. C’est un énorme plus !

En résumé : Ces pratiques d’autogestion de la santé m’aident à maintenir mes hormones et à améliorer mon bien-être général, et ont permis de soulager mes douleurs chroniques. Elles contribuent à rendre ma vie amoureuse et ma vie spirituelle plus agréables.

Avertissement Il y a toujours une raison de se détendre, de faire la sourde oreille et de s’engourdir… cependant, je vous encourage à jouer en utilisant ces techniques, même si ce n’est pas sur le moment. L’évasion est cependant une chose merveilleuse, tout comme le processus de traumatisme incarné et son traitement.

Ce billet est écrit par un toxicomane qui se remet du travail. Si cela vous semble beaucoup, prenez quelques exercices et commencez par là. Il ne s’agit pas de tout faire. Il s’agit de nourrir votre système nerveux ainsi que votre esprit.

Ma routine du matin

Ne regardez pas votre téléphone pendant la première heure de votre journée.
Cela peut changer radicalement la donne. Si vous n’êtes pas sûr, pensez à ceci. Placez votre téléphone dans une autre chambre la nuit si nécessaire. Un simple changement peut faire la différence pour le reste de votre matinée (pour des résultats positifs).

Du thé ou des citrons dans l’eau chaude pendant que vous préparez le café.
Ces dernières années, j’ai pris l’horrible habitude de boire 4 tasses de café au réveil. Absolument pas d’eau. Il n’y avait pas de nourriture. Je me traînais comme un zombie jusqu’à la cafetière après être sorti du lit.

Il est d’une importance vitale de boire suffisamment d’eau. C’est une sensation merveilleuse de se verser une tasse d’eau chaude Spa qui me donne l’impression de me dorloter dès le matin.

Mes tâches quotidiennes et mon journal sur papier

J’aimerais pouvoir m’asseoir et être méditative tôt dans la journée. Mais je suis incapable de penser à autre chose sans avoir pris une tasse de café auparavant. En sirotant mon café, je consulte de temps en temps mon journal.

Ces derniers mois, cela a inclus le suivi du cycle menstruel à l’aide de mon cahier de suivi des lunes.

Cette dernière partie a constitué un changement important dans mon anxiété et ma dépendance au travail. J’ai toute mon anxiété au travail, mes soucis et mes inquiétudes écrits sur une feuille de papier.

Ensuite, tout ce qui se trouve sur le papier est classé par catégorie : “à faire absolument”, “à faire volontiers” et “sans importance”. Les tâches à faire impérativement peuvent également inclure la méditation, ainsi que d’autres moyens de prendre soin de moi.

En fin de compte, j’ai inscrit à mon agenda une poignée de tâches importantes à accomplir pendant toute la journée. C’est l’aspect important. L’une d’entre elles doit être relaxante, comme prendre un bain ou se faire un soin du visage à la maison. Ainsi, je ne me sens pas submergée par une longue liste de choses qu’aucun être humain ne peut accomplir en une journée.

Si j’ai la possibilité de faire une pause à la fin de la journée, c’est du temps supplémentaire que je peux consacrer à un autre projet ou à un moment non structuré avec ma famille.

Suppléments et nutriments Alimentation et suppléments

Mes hormones sont affectées après des années de stress et d’alimentation de merde. Bien que les soins spirituels et émotionnels soient l’une des priorités absolues, il est difficile de se concentrer sur quoi que ce soit lorsqu’on a l’impression d’être une merde.

J’ai été employée dans un cabinet médical pendant une courte période en tant que nutritionniste holistique. Je suis conscient de l’importance d’une alimentation saine et de compléments spécifiques.

Mais, je suis le plus inefficace à prendre mes compléments de manière régulière. Après de nombreuses années d’achat de pilules et de potions coûteuses, que je laissais dans les tiroirs, j’ai décidé d’utiliser le pilulier.

La routine de prendre mes pilules tous les dimanches et de mettre un rappel dans mon agenda est la seule méthode qui m’a réussi. Parce que prendre des suppléments, des herbes et d’autres compléments régulièrement est le seul moyen de s’assurer qu’ils fonctionnent toujours et la cohérence est la clé.

S’étirer de manière légère

Je ne saurais trop insister sur l’importance de se débarrasser du stress physique. Si vous faites partie des 90% de la population américaine, vous passez trop de temps assis et vous le compensez peut-être par un entraînement intense et pas beaucoup d’étirements.

Personnellement, j’ai été contraint de m’étirer régulièrement en raison de plusieurs années d’inconfort chronique au niveau du cou, de la mâchoire et du dos. Dix minutes d’étirement le matin suffisent à modifier radicalement mon humeur tout au long de la journée.

Astuce : Il suffit de chercher “étirements du matin” ou “étirements pour les douleurs cervicales et dorsales” et de regarder ce que propose YouTube. La plupart des vidéos sur YouTube sont gratuites et prennent moins de 10 minutes à réaliser.

Le relâchement des tensions dans le corps permet d’éliminer l’énergie stagnante ou bloquée. Lorsque vous maintenez votre énergie fluide et équilibrée dans le corps, vous avez plus de chances de garder le cœur et l’esprit ouverts. Autrement dit, une plus grande intuition et plus d’espace pour l’intégration de l’esprit, du corps et de l’âme.

Bouger pour soulager l’anxiété et le stress

Après avoir bu du café, bu de l’eau, tenu un journal et fait des étirements, je me donne toujours pour priorité de bouger. Parfois, cela se produit plus tard dans la journée, mais je me sens au mieux lorsque je le fais avant de me rendre au travail.Je ne sais pas trop ce que c’est. Mais le type de mouvement que j’ai fait récemment est crucial.

J’adore les exercices de musculation et les cours de Pilates, mais mon corps a envie de quelque chose de différent depuis quelques semaines. Avec toute l’anxiété et le stress liés à l’état actuel de l’économie mondiale, j’ai commencé à ressentir une plus grande gêne et des tensions dans tout mon corps.

Le concept d’un circuit traditionnel ou d’un entraînement au poids du corps ne m’attire pas. En fait, après un cours de danse involontairement joyeux il y a quelques jours, j’étais convaincu que j’avais besoin d’un style de mouvement complètement différent dans ma vie quotidienne.

Lorsque la musique a commencé et que j’ai vu les autres élèves du cours, dansant dans leurs petites formes rectangulaires Zoom, j’ai commencé à pleurer. Très fort. Puis je me suis souvenue que je n’avais pas bougé mon corps de manière fluide depuis… de nombreux mois.

Ceci n’est pas lié à COVID. J’ai été complètement accro au travail et à la planification de mon temps au cours des trois dernières années. Bouger son corps de manière fluide et avec l’intention de libérer ses émotions est si puissant.

Parfois, j’allume la musique et je danse, mais j’ai apprécié The Class of Taryn Toomey. J’en écoute un tous les jours dans le studio Livestream et mon corps est totalement différent de ce qu’il était il y a quelques semaines.

C’est sans aucun doute un excellent exercice, mais il implique de danser, de se secouer ainsi que des sons gutturaux et une conscience du corps que je n’avais jamais expérimentée auparavant. Au bout de 45 à 60 minutes, vous aurez l’impression d’avoir dansé comme si personne ne regardait et de vous être débarrassé de toute l’énergie émotionnelle et physique accumulée.

Méditation

Il était évident que ce jour allait arriver. Si vous participez régulièrement à un programme d’exercices, vous savez à quel point cela peut changer votre vie. Dans la période actuelle, il est plus que jamais essentiel de faire abstraction du bruit et de l’intensité du monde extérieur et de se retrouver régulièrement avec soi-même.

Je suis également conscient qu’être en silence avec soi-même peut être effrayant. Si vous n’êtes pas en mesure de supporter le silence, il existe de nombreuses méditations guidées étonnantes disponibles sur YouTube. Quelques minutes de méditation en silence chaque matin peuvent favoriser la concentration et atténuer le stress et l’anxiété.

Comme celle, là que j’aime bien :

S’habiller (ou au moins prendre une douche)

Je ne vais pas vous dire la vérité et prétendre que je fais cela tout le temps. Cependant, lorsque je parviens à m’habiller avec des vêtements de détente ou de sport, je me sens vraiment bien.

Je travaille à domicile depuis environ 2013, ce qui signifie que je suis habituée aux difficultés et aux récompenses d’être votre patron indépendant et votre partenaire de responsabilité. Il y a un temps pour travailler en pyjama en évitant de se laver les cheveux, mais ça fait du bien de ranger, même si personne n’est là pour le regarder.

Routine du soir

Le travail doit être terminé à une heure acceptable. Il n’y a rien qui puisse provoquer un épuisement plus rapide que de travailler de 8 heures du matin à 8 heures du soir. Lorsque l’on travaille à la maison, il peut être facile de laisser ses journées se dérouler dans le flou des écrans avec quelques pauses toilettes.

Cependant, un temps d’écran trop important peut entraîner de l’anxiété, du stress et, à terme, des problèmes de santé dont le traitement coûte cher et prend du temps.

Deux choses qui m’ont vraiment aidé à établir des limites saines pendant mon travail à domicile sont les suivantes

1) créer des listes de tâches plus raisonnables. J’avais l’habitude de dresser la liste de tout ce que je devais accomplir, puis d’essayer d’en faire le plus possible en une seule journée. Je me trompais aussi en pensant que je pouvais tout faire dans la première partie de la semaine, et laisser le jeudi et le vendredi à moi-même.

Quel est le nombre de fois où cela s’est produit ? C’est exact – zéro fois. Cela signifie que j’ai maintenant une méthode (comme expliqué dans la section “Journal et mise sur papier de mes tâches” ci-dessus) qui me permet d’accomplir la bonne quantité de travail dans une journée, sans la peur et la culpabilité de mon ancienne méthode !

2) Créez un bref rituel d’arrêt en fin de journée. Cela n’a pas besoin d’être compliqué ou de prendre beaucoup de temps. Parfois, je ferme mon ordinateur portable, je ferme les yeux pendant 1 à 5 minutes, puis je remercie mon esprit et mes guides de m’avoir aidé pendant toute la journée.

Vous pouvez également allumer une bougie, une fumée sacrée pour purifier l’espace ou préparer un thé alléchant ou un “thé de fin de journée” pour signaler la fin de votre journée et commencer une soirée agréable ou relaxante.

Gratitude

J’ai eu des journaux de gratitude dans le passé, mais pour être honnête, ils ne fonctionnent pas pour moi sur une base régulière. J’aime éprouver de la gratitude, et pas seulement l’écrire dans l’espoir de tenir un journal.

Ainsi, chaque soir, je prends un moment pour fermer les yeux et réfléchir aux choses pour lesquelles je suis reconnaissante. Parfois, c’est parce que mes jambes travaillent pour me transporter d’un endroit à un autre. Il y a des moments où je suis confrontée à de nombreuses choses pour lesquelles je suis reconnaissante et d’autres où j’ai du mal à penser à quelque chose. Mais je n’arrête jamais cette pratique jusqu’à ce que je sois vraiment capable de ressentir de la gratitude dans mon corps.

Il est également possible de le faire sous la douche, pendant que vous préparez le dîner, ou de le faire comme un rituel quotidien avec vos enfants ou votre partenaire. Cette pratique est particulièrement agréable car elle peut donner lieu à des discussions entières qui s’enracinent dans une profonde gratitude.

Nettoyage actif

C’est une autre habitude que je préfère garder simple. Vous pouvez purifier et nettoyer votre énergie en quelques minutes à l’aide d’un simple visuel.

Je le fais généralement au moment de m’endormir, en demandant à mes guides de m’aider à libérer toute énergie que j’ai accumulée au cours de la journée et qui n’est pas la mienne. Et ensuite, rappeler à moi toute l’énergie que j’ai laissée partir au cours de la journée.

Si tout cela vous semble un peu décourageant, vous pouvez essayer quelques pulvérisations d’un spray nettoyant pour l’énergie ou même une fumée sacrée dans le lit avant de vous endormir.

Pratiques hebdomadaires et mensuelles

Parmi les autres méthodes que j’ai intégrées à ma routine quotidienne figurent les soins du visage à domicile et les exercices de respiration. J’ajouterai le rituel à cette liste car ce n’est pas quelque chose que je fais régulièrement.

Ne vous sentez pas obligé d’effectuer ces pratiques chaque semaine ou pendant un certain temps. Cependant, je peux dire que plus je pratique ces techniques et exercices, plus je me sens plus connectée à mon corps. C’est vraiment satisfaisant en ce moment.

Les masques de beauté à la maison

Votre peau est votre plus grand organe et c’est à bien des égards votre maison ! Il est étonnant de constater à quel point j’ai négligé ma peau au cours de l’année écoulée, voire plus. Tant que vous n’avez pas d’acné ou d’éruption cutanée, nous sommes nombreux à négliger cet organe de désintoxication.

Une mauvaise hygiène de sommeil, le stress et une mauvaise alimentation (également dus à beaucoup de travail) ont fait que ma peau est apparue affaissée et ridée d’une nouvelle manière au cours de l’année écoulée. Depuis que j’ai commencé à rester à la maison cette année, j’ai pris le temps de faire un ou deux soins du visage à domicile ainsi que d’autres traitements chaque semaine. En plus de me sentir plus détendue, j’ai l’impression que ces traitements ont pour effet de lisser les rides et les ridules et de me donner l’impression d’être plus reposée et plus fraîche. apparence. Les produits de remplissage et le botox ne sont pas nécessaires !

Mes routines pour mon visage comprennent :

  • Nettoyage et nettoyage le soir et le matin, et hydratation.
  • Cette lumière LED de luminothérapie incroyablement reposante
  • Que j’utilise en conjonction avec ce masque Masque à l’argile Rose
  • Massage Gua sha du cou et du visage.
q? encoding=UTF8&ASIN=B014QY4286&Format= SL250 &ID=AsinImage&MarketPlace=FR&ServiceVersion=20070822&WS=1&tag=digitmentor 21&language=fr FRir?t=digitmentor 21&language=fr FR&l=li3&o=8&a=B014QY4286

Le travail sur le souffle

Le travail sur la respiration peut se présenter sous différentes formes. Il s’agit essentiellement d’une technique de respiration consciente qui aide à sensibiliser, libérer et changer le corps et l’esprit. Disons-le de cette manière… de nombreuses personnes ont signalé des effets hallucinogènes lorsqu’elles pratiquent la respiration artificielle de leur propre chef. Lorsque j’ai découvert la sophrologie, j’ai pris conscience de la puissance du souffle et des bienfaits de la respiration profonde.

J’utilise une méthode de respiration continue et rythmée (je ne suis même pas sûr du nom de cette méthode) pendant au moins 20 minutes avec de la musique. Le travail respiratoire est une libération puissante et un exercice extrêmement transformateur. Il est également vrai qu’il n’est pas nécessaire de le faire souvent. Je l’ai utilisé deux fois par mois, lors de la nouvelle lune et de la pleine lune.

Je ne vais pas mentir, cela peut être inconfortable. Il peut y avoir une sensation de picotement ou d’engourdissement dans vos muscles et vos membres. Vos muscles peuvent se tendre et se contracter de diverses manières bizarres. Je pleure aussi constamment. Vraiment beaucoup.

Cependant, comme pour tous les entraînements, vous serez très heureux de l’avoir fait une fois que vous l’aurez terminé. Pour en savoir plus sur la respiration artificielle, consultez l’internet ou recherchez un spécialiste de la respiration artificielle.

Expression créative

Passer du temps dans une activité créative, quelle qu’elle soit, aide à soulager l’anxiété et à former notre esprit au fait qu’il n’y a pas de mal à s’engager dans des activités qui ne nous font pas nous sentir mieux dans notre vie. J’aimerais vous encourager à choisir un passe-temps qui ne vous rapporte rien.

Il peut s’agir de dessiner, de peindre ou de danser, ou même de faire de la musique. C’est pour moi, essayer le ukulélé ou chanter. J’ai chanté dans des groupes et j’ai même joué en échange d’argent pendant des décennies, mais je n’étais pas heureux de la tension de jouer pour de l’argent. Chanter est une thérapie étonnante pour le chakra de la gorge, et stimule également les nerfs vagaux.

L’activation des nerfs vagaux peut aider à activer le système nerveux “repos et digestion”. Plus vous êtes dans l’état parasympathique, plus c’est efficace. Vous n’aimez pas chanter ? Tout ce qui est créatif peut stimuler les fonctions cérébrales et améliorer le bien-être physique et mental.

Les rituels et les sortilèges

J’aimerais vraiment pouvoir jeter des sorts tous les jours. Cependant, je fais généralement une poignée de rituels approfondis chaque mois. Si vous faites un rituel annuel de pleine lune (comme on apprend en formation Wicca) ou de nouvelle lune chaque mois, ou si vous prenez le dimanche pour faire de la magie, je vous recommande de faire de la magie et des rituels une partie intégrante de votre routine quotidienne ou mensuelle.

Formation SOPHROLOGUE - Promo Exceptionnelle-75% Aujourd'hui
+